Application CPF : Quid des indépendants et de l'abondement des entreprises en faveur de leurs salariés ?

  • 09 Décembre 2019
  • Aucun commentaire

Le lancement de l'application CPF s'est bien passé comme convenu le 21 novembre 2019 sans retard à l'agenda. Cette révolution digitale dans le domaine de la formation concernera progressivement à partir de 2020 les indépendants qui étaient privés de CPF jusqu'alors. Egalement, les entreprises qui souhaitent abonder en faveur de leurs salariés vont devoir attendre jusqu'au Printemps 2020.

Il s'agit d'une réelle révolution pour les catégories concernées au 21 novembre 2019 car les salariés d'entreprises de toute taille, des plus qualifiés aux moins qualifiés, ont accès à un traitement équivalent de leur dossier et peuvent choisir librement leur formation, et ce en rapport ou non avec leur activité professionnelle. La révolution concerne également les demandeurs d'emploi qui, au même titre qu'un salarié, peuvent enfin facilement utiliser leur CPF durant leur période de recherche d'emploi afin d'optimiser leur démarche de valorisation professionnelle. Les indépendants et professions libérales seront donc concernés à partir d'avril 2020 et doivent en attendant continuer de monter leur dossier auprès de leurs fonds d'assurance formation (AGEFICE, FIFPL, FAFCEA...). Ils bénéficieront en contrepartie de leur contribution à la formation professionnelle (CFP) d'une alimentation de leur CPF de 500€ par an dans la limite de 5000€ tout comme les salariés.

La deuxième version de l'application qui sera lançée en Avril 2020 intégrera les différentes possibilités d'abondement des différents financeurs de la formation professionnelle (Entreprise, Etat, Région, Pôle Emploi...). Il permettra aussi aux bénéficiaires d'actions de formation de compléter leur passeport compétences qui retracera les différents diplômes, certifications ou qualifications qu'ils auront obtenus.